Restez informé,
pour des finances en santé!

Date de publication : 24 Juillet 2018

5 choses à considérer dans son budget avant l’arrivée de bébé

L'arrivée d'un enfant est une grosse étape dans la vie des parents. 5 choses à considérer dans son budget avant l’arrivée de bébé.

1. Absence pendant et après la grossesse

Vous êtes enceinte et tout le monde s’en réjouit. Encore faut-il envisager les modalités pratiques et annoncer la nouvelle à votre employeur sans tarder. On suggère notamment d’attendre le troisième mois de la grossesse pour l’annoncer.

Une fois l’annonce faite à vos proches, vous pourrez informer votre employeur. Vous devrez effectuer une déclaration par lettre recommandée avec accusé de réception. Vous pouvez également lui remettre la lettre en mains propres et conserver une copie qu’il ou elle aura signée à la main.

Dès la réception par l’employeur de votre attestation de grossesse, vous être tout de suite protégée contre le congédiement, et ce, jusqu’à 18 semaines suite à votre accouchement. À noter que le congé parental allongera cette protection. Vous bénéficierez également d’une dispense de travail pour vous rendre aux consultations obligatoires.

L’élaboration d’un budget est primordial afin de déterminer quel type de congé parental vous désirez et lequel s’adaptera le plus à vos besoins. Nous recommandons donc à tout parent de se rendre sur le site du RQAP pour en savoir davantage. Sachez également que vous pouvez faire une simulation des revenus du RQAP et y vérifiez votre admissibilité au niveau des revenus lors du congé.

Régime québécois d'assurance parentale

Simulateur de calcul de prestations

2. Prévoyez la garde de votre enfant

Il est fortement conseillé de vous prendre tôt pour trouver un service de garde ou une nounou pour votre enfant. Plusieurs services sont disponibles et il est important de se renseigner au préalable et de prévoir la solution la plus adaptée à votre budget.

3. Aménagez votre habitation

Si vous habitez dans un espace restreint, il serait peut-être temps de songer à une habitation plus grande. N’oubliez pas non plus d’aménager votre propriété pour que celle-ci soit sécuritaire pour votre enfant. Installez une barrière dans les escaliers, des cache-prises électriques, sécurisez les coins de tables, etc.

4. Préparez votre liste de naissance

Cela va sans dire que vous aurez besoin de plusieurs choses essentielles pour le bien-être de votre bébé. Il est donc indispensable de faire une prévision de vos dépenses afin de comparer les prix afin d'être prêt une fois l’accouchement venu. Il faut généralement beaucoup de temps pour organiser une liste ayant les objets prioritaires pour votre enfant et vous-même. N’hésitez surtout pas à demander conseil à vos connaissances et à vous rendre dans les boutiques spécialisées, etc. Vous aurez besoin, entre autres, d’une poussette, d’un lit, d’une baignoire adaptée et bien encore !

5. Pensez à l’avenir de votre enfant

Il n’est jamais trop tôt pour songer à une solution d’épargne pour les études de votre enfant. Renseignez-vous donc sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Maintenant que vous savez quoi faire, n’oubliez pas de respirer et de profiter de votre grossesse.